Categories

Accueil du site > Souliers > Les marques et enseignes > Tricker’s

9 octobre 2011
Sirine

Tricker’s

Visite au cœur de l’Angleterre éternelle ...

"God save our precious Queen Long live our noble Queen etc etc"


Ah, Tricker’s. La quintessence du soulier anglais, plus que tout autre bottier de la perfide Albion.
La maison a été fondée en 1829 par l’honorable Joseph Tricker, lequel était à son époque, selon le catalogue de la maison, l’un des 1.322 bottiers de Northampton, la Mecque du l’industrie anglaise du soulier, où Tricker’s possède toujours son usine.

Le soulier anglais tel qu’on l’imagine porté par les personnages de PG Wodehouse ou par Blake et Mortimer : formes et designs traditionnels, pas de chichis, pas de concessions à la mode. Non, C’est bien rond, plein de petits trous, c’est cousu goodyear, c’est ... rassurant.

N’oublions pas, en témoignent les trois plumes d’autruche de son logo, que Tricker’s bénéficie du brevet du Prince de Galles, Charles, qui n’a donc pas que John Lobb St James comme fournisseur.

La boutique londonienne, au 67 Jermyn street, à deux pas de Piccadilly Circus, est un vrai bonheur pour qui apprécie les vieilles boiseries (pas ces boiseries en toc de certaines boutiques « à l’ancienne ») et les gros fauteuils de cuir. Accueil irréprochable au surplus. L’endroit mérite absolument une visite.

Tricker’s propose une large gamme de prêt-à-chausser, un made-to-order (commandes spéciales), ainsi qu’une offre mesure, le tout à prix raisonnables pour une telle qualité.

Ici une superbe richelieu, gravure fermée et dos de viole :

L’offre mesure :

L’offre prêt-à-chausser se décline en plusieurs collections. Les collections « urbaines », 1829, City et Jermyn street, proposent globalement les mêmes modèles, la différence se faisant au niveau de la forme, la 1829 proposant un bout plus carré. Tricker’s est aussi très apprécié pour sa collection Country, et notamment ses bottines Stow ou Malton.

Voilà pour l’essentiel. Mais Tricker’s, enseigne traditionnelle voire conservatrice, a su se mettre au goût du jour en proposant des modèles qui, s’ils reprennent les formes généreuses de sa collection Country, sont proposés dans des couleurs qui feront sursauter n’importe quel respectable gentleman farmer. Elle est aussi une manufacture et fabrique pour d’autres. Notamment pour un certain nombre de marques hype (Comme des garçons, The bureau etc...), qui proposent des modèles aux couleurs flashy qui doivent faire grimacer les puristes et font la joie de jeunes branchés (et remplissent les caisses de Tricker’s). Un exemple ? Voici :

Bref, vous l’aurez compris, jeunes et moins jeunes, branchés et tradis, pour des souliers de qualité, Tricker’s est une enseigne recommandée.
Et depuis peu, Tricker’s s’est enfin doté d’un site internet digne de ce nom, à l’adresse suivante : http://www.trickers.com/collections...